Travailler en famille a finalement toujours été quelque chose de naturel au Domaine Chabrier. Mon père – la deuxième génération donc – à débuter avec mon oncle avec déjà un partage du travail. L’un à la culture des Melons et de la Vigne et l’autre dans la culture du blé et la gestion de toute la mécanique.

Lorsque nous avons intégré le Domaine avec mon frère Christophe, il y a aussi eu une répartition du travail qui a d’ailleurs évolué avec le temps surtout lorsque nous avons pris la décision en 1998 de créer notre propre Domaine. Aujourd’hui il gère la culture des vignes et des céréales, une tache qui est soumise à une très forte saisonnalité et qui pour la plantation de nouveaux cépages se préparent deux ans à l’avance. De mon côté j’œuvre à la vinification et à la commercialisation de nos millésimes. Je gère aussi la partie administrative – la paperasse dirons-nous ! – avec Frédérique ma femme ainsi que Karine qui œuvrent aussi au Caveau et à la Vinification.

Ensuite nous avons vu arriver la 3éme génération avec Louis et Baptiste qui sont respectivement mon fils et mon neveu. Encore une fois les prédispositions et personnalités de chacun font que les rôles se définissent avec le temps. Dans ce cas-ci Louis me seconde dans mes fonctions et Baptise assiste Christophe dans la Culture de la vigne.

C’est donc 3 générations qui se côtoient au Domaine Chabrier puisque mon Père y travaille encore : il s’occupe désormais en partie dans les vignes et l’autre partie avec la livraison des restaurateurs et caviste. Toutes les décisions importantes se prennent en famille, il y a parfois des conflits de générations mais ces débats ne sont pas du tout infructueux puisque cela permet aussi de faire évoluer le Domaine. Car tout ceci nous le réalisons en grand partie pour le laisser à nos enfants. Autre avantage c’est que nous avons aussi nos propres domaines de compétences et une vraie confiance les uns dans les autres. Autrement dit chacun jouit d’une certaine liberté et chacun connait aussi le domaine de l’autre puisque nous nous aidons selon les besoins. Dans ma partie commerciale c’est d’ailleurs très utile car je peux expliquer tout notre travail : de la vigne à la mise en bouteille car j’y participe, je le vis.

Enfin même si parfois le ton monte – c’est de famille chez nous – nous avons aussi le plaisir de se voir régulièrement et de ne pas perdre l’essentiel de vue. Qui plus est nos clients aiment savoir que tout ceci est avant une histoire de famille, une histoire qui est là pour durer car comme on dit chez nous « On regarde toujours devant, rarement derrière si ce n’est pour voir le chemin parcouru ! ».

Patrick Chabrier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez avoir 18 ans pour visiter ce site.

Vérifiez votre age